SIMON- PIERRE GONGO

SIMON- PIERRE GONGO

Les capitales européennes ont mal à leur sécurité intérieure

Les capitales européennes ont décidément mal à leur sécurité intérieure. Le double attentat moscovite d'hier pose plus que jamais le problème de la sécurité dans les transports en Europe. Malgré les impressionnants moyens déployés dans les gares et aéroport les terroristes passent toujours par les mailles des filets pour commettre leurs forfaits. Les radars et autres chiens de détection, sont inefficaces face à des terroristes qui ne tarissent pas d'imagination.

Les passagers circulent la peur au ventre. La nuit de noël dernière, nous rappelle que le jeune nigérian apprenti terroriste, Abdul MUTALAB a échappé aux radars et autres systèmes de détections policières d'Amsterdam avant d'échouer aux ultimes instants de son forfait grâce à la non maitrise de son système d'explosifs.

En 2004 les passagers du métro de Madrid n'ont pas eu la même chance que ceux du vol Airbus A330. Les terroristes ont atteint leurs objectifs en laissant plusieurs morts sur la ligne madrilène.

Un an plus tard, en 2005, Londres avait connu le même sort en enterrant une soixantaine de personnes suite à trois attentats terroristes intervenus dans un intervalle de 50 secondes selon les témoignages. Les policiers n'ont pu que constater les dégâts.

Aux grands moyens de traque des forces de sécurité, les terroristes opposent des stratégies adaptées.

Tenez, les occidentaux nous ont fait croire que le terroriste est l'homme à la longue barbe, vêtu de soutanes islamistes. Erreurs, à Moscou ces personnages accusés à tord ou à raison étaient loin de la manœuvre de la capitale russe. Les auteurs sont d'ailleurs des femmes. Le terrorisme a un visage féminin. Il faut donc désormais compter avec le genre dans ce mal qui ne fait que se trouver des ramifications.

Que les occidentaux comprennent ! La menace ne vient pas seulement d'Asie, elle vient aussi de l'intérieur. Ils ont tellement intériorisé la formule selon laquelle la meilleure défense est l'attaque qu'ils ont mis l'accent sur Ben Laden oubliant les malfaiteurs internes qui somme toute font des victimes par dizaine. Il est temps de rectifier le tir.

 



06/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres