SIMON- PIERRE GONGO

SIMON- PIERRE GONGO

Ouagadougou enregistre des délestages électriques jusqu’en novembre prochain, selon la SONABEL

La société burkinabé d’électricité (SONABEL) à annoncé jeudi que la ville de Ouagadougou, la capitale, va enregistrer des délestages électriques jusqu’ en novembre 2009.

Son directeur général a affirmé, lors d’une émission à la Radio diffusion télévision du Burkina la chaîne nationale, que sa société fait face à des problèmes pour produire le nombre de mégawatt à même de satisfaire aux besoins de la population.

Depuis fin février dernier, les habitants de Ouagadougou, n’ont pas encore eu une journée normale de travail, en raison des pannes récurrentes de deux groupes électrogènes qui desservent les générateurs pour la SONABEL.

La société a entrepris une interconnexion électrique qui permet d’importer le courant de la Côte d’ivoire, le pays voisin au sud ouest et avec le Ghana avec le Barrage d’Akosombo. Cette connexion va apporter 121 MGW de courant en attendant un autre projet avec le Nigeria en 2012.

La SONABEL, principale société de distribution de l’électricité au Burkina, a investi environ 49 milliards FCFA, financé par des partenaires comme la Banque mondiale, l’agence française de développement et le Danemark. EDF France assure l’expertise technique.

Gongo Simon, Ouagadougou, Burkina Faso

 



30/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres