SIMON- PIERRE GONGO

SIMON- PIERRE GONGO

USA: Complot déjoué contre Obama

Un complot de skinheads néonazis visant à assassiner Barack Obama dans le Tennessee a été déjoué

- Barack Obama  -

Barack Obama candidat démocrate à la Maison blanche

Les autorités américaines ont annoncé lundi soir avoir arrêté deux jeunes néo-nazis. Ils envisageaient de tuer 102 Noirs et de tenter "d'assassiner le candidat à la présidentielle Barack Obama".

L'équipe de campagne du candidat démocrate à la Maison blanche n'a, pour le moment, pas commenté l'information.

Ces deux jeunes néo-nazis, Daniel Cowart, 20 ans, et Paul Scheselman, 18 ans, ont été arrêtés à Alamo (Tennessee) mercredi pour  "menaces contre un candidat à la présidence", "possession illégale d'une arme à  feu" et "complot pour vol d'arme". Ils avaient pour but ultime de tenter d'"assassiner le candidat à  la présidentielle Barack Obama", qui serait le premier Noir à diriger les  Etats-Unis s'il était élu le 4 novembre.

Les deux suspects avaient l'intention de dévaliser une armurerie, puis de tuer par balles 88 Noirs et d'en décapiter 14 autres. "D'après mon expérience, les chiffres 88 et 14 ont une signification particulière au sein du mouvement de la 'suprématie blanche' ", selon l'agent fédéral Brian Weaks, dont les propos sont rapportés dans les documents judiciaires. Ainsi, le chiffre 14 fait référence aux 14 mots du slogan raciste "Nous devons protéger la survie de notre race et l'avenir des enfants blancs". Le chiffre 88 signifie HH, huitième lettre de l'alphabet, et veut dire Heil Hitler, le salut hitlérien.

D'après les enquêteurs, "les accusés ont assuré qu'ils étaient prêts à mourir durant cette tentative d'assassinat". Ils prévoyaient de foncer en voiture sur Barack Obama et de lui tirer dessus depuis la fenêtre de leur véhicule. Ils comptaient tous deux porter pour l'occasion un smoking blanc et un haut-de-forme.

Déjà menacé, le candidat fait l'objet d'une protection très rapprochée de la  part des services secrets. L'équipe de campagne de Barack Obama a refusé de commenter ces informations.

L'histoire des Etats-Unis est ponctuée d'attentats sanglants et traumatisants. Si le dernier en date est, bien sûr, celui du 11 septembre 2001, l'opinion américaine -et l'inconscient collectif- n'a rien oublié, notamment, des assassinats des frères John et Robert Kennedy (1963 et 1968) et du pasteur noir Martin Luther King (1968) qui lutta ardemment pour les droits civiques.



28/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres